Genipapo Tatouage éphémère

28,00

Extrait naturel de Genipapo

Le Genipapo est un fruit amazonien dont la pulpe contient un pigment noir, utilisé traditionnellement par les Indiens Satéré Mawé pour réaliser des tatouages éphémères.
Le Genipapo possède également des propriétés nettoyantes et purifiantes pour la peau. Il peut être également utilisé comme colorant naturel pour les cheveux.

A l’achat de votre tatouage un carnet d’inspirations et un bâton pour dessiner sont offerts.

liquide
liquide
Catégorie :

Description

Au commencement, il y avait deux Anciens, sages, « Nag », nommés Waham Kuri et Nui’ Wa’i Na. Il n’y avait alors pas de nuit, si bien que l’on ne pouvait dormir. Waham Kuri s’en alla acheter de la nuit, avec la teinte de Genipapo et le Chocalho « Ja’ambe » (percussion traditionnelle utilisée dans la Tucandeira), à des vieux serpents. Cependant, comme les serpents n’avaient ni mains ni jambes, ils ne pouvaient tenir la teinte de Genipapo ni le Chocalho « Ja’ambe ». Alors ils demandèrent à Waham Kuri de peindre leurs corps. Il en fit ainsi ; voilà pourquoi chaque serpent a une peinture corporelle, qui l’identifie selon son espèce. Waham Kuri essaya également de leur mettre le Chocalho ; mais comme ils n’avaient pas de moyens pour le tenir non plus, alors ils ne gardèrent du Chocalho que le son : tsss, tsss, tsss. Le vieux serpent dit à Wahamkuri : « je ne garderai que le son du Chocalho Ja’ambe afin que nos descendances puissent s’identifier quand elles se rencontreront. Ainsi, jusqu’aujourd’hui, quand un serpent rencontre un homme, il joue du Chocalho « queue de cobra » en faisant tsss, tsss, tsss…

Comme le serpent n’a pas conservé la teinte de Genipapo, ni l’instrument Chocalho, Waham kuri les rapporta. Le fait d’avoir conservé la teinte du Genipapo et le Chocalho permet de se souvenir de cet accord passé avec le serpent en échange de la nuit. Le bruit émis par le serpent lui permet de signaler sa présence, pour éviter qu’on lui fasse du mal, ou qu’il ne nous en fasse en retour.

Aujourd’hui encore, les Sateré Mawé utilisent la teinte Genipapo exclusivement pour le « Rituel de la Tucandeira ».