Éco-tourisme, au Sri Lanka et en Amazonie

Vinte Quilos en Amazonie

Situé à l’entrée Nord de la Terre Indigène Andirà-Marau des Indiens Sateré Mawé, sur le fleuve Andirà, le village de Vinte Quilos représente la frontière et la démarcation du territoire des Sateré Mawé avec le monde extérieur. Ce site fabuleux, en plein cœur de l’Amazonie du Brésil, a été inauguré le 16 juin 2007.

On accède au village de Vinte Quilos par bateau depuis la ville de Parintins, Etat d’Amazonas, Brésil. Le nom “Vinte Quilos” fait référence au poids de la première production de guarana vendue en commerce équitable, en 1996.

Obadias Batista Garcia, initiateur du Projet Waranà chez les Indiens Sateré Mawé en 1993 et aujourd’hui Président du Conseil Général des Tribus Sateré Mawé (CGTSM) explique que tout a commencé avec 20kg de Warana*. “À l’époque, vendre du Waranà à l’étranger était un rêve. Mais le courage et la confiance d’un producteur de l’aire indigène du fleuve Andirà ont permis de concrétiser cet espoir en fournissant la première production de 20kg de graines.”

On retrouve à Vinte Quilos 12 hébergements avec des étages en bois, des toits en paille de canara cousue pour passer la nuit dans les hamacs, et un étage inférieur avec 1 ou 2 chambres. Le site peut accueillir des groupes allant jusqu’à 25 personnes.

Pour plus d’informations : www.nusoken.com

Article de Bastien Beaufort, directeur adjoint de GUAYAPI et docteur en géographie de l’Université Sorbonne Paris-Cité (IHEAL) : L’éco-tourisme Vinte Quilo et le Projet Intégré d’ethno-développement Waranà en Amazonie centrale du Brésil, disponible sur Journals Open Editions : https://journals.openedition.org/ideas/3739

Entrevue sur le magazine Wild Animals : https://wildanimals.fr/2019/01/03/voyager-pour-preserver-lenvironnement-lecotourisme-amazonien-au-service-de-la-biodiversite/

Ecolanka au Sri Lanka

L’univers de Forest Garden Products (Produits de Jardins-Forêts) vous ouvre ses portes. Eco Lanka est un site d’éco-tourisme au cœur de la région montagneuse du Sri Lanka. Loin des traditionnels parcours organisés, loin du tourisme de masse, dans un site naturel préservé où la biodiversité domine, Eco Lanka offre tout le confort nécessaire à une autre expérience touristique.

Eco Lanka est un lieu reposant et magique, proche de la nature et de la culture locale. Ces 20 hectares de terres étaient une ancienne monoculture de thé reconstituée en Forêt Analogue. Surplombé par la rivière, plusieurs villages, cascades et temples; vous apprécierez une quantité de différentes activités. La nourriture est authentique et préparée avec les fruits et légumes de nos jardins et forets. Les cuisinières locales vous feront goûter les plats Sri Lankais traditionnels, issus de notre potager et des petits producteurs de la région : légumes anciens, épices ayurvédiques mais aussi la fameuse Sève de Kithul, nos épices, le thé et le café du Jardin-Forêt.

Une part des revenus est reversée à « Pundaluoya’s Cultural Development Association », une association qui œuvre, entre autres, en faveur du commerce équitable.

Maussawa Estate – Eco Lanka – Halpola, Pundaluoya, Sri Lanka (ici sur Google Maps), Tel: +94 (0)51 22 33 133, e-mail: info@ecolanka.comwww.ecolanka.com

Pour en savoir plus, entrevue de Claudie Ravel, fondatrice et dirigeante de Guayapi et de Eco Lanka avec notre partenaire l’agence de voyage Traces : https://www.tracedirecte.com/magazine-voyage-article/526/506-rencontre-avec-claudie-gerante-d-ecolanka-au-sri-lanka.htm

Série de 5 articles du Géographe Gilles Fumey, membre actif du mouvement Slow Food en France, sur le Sri Lanka, sa gastronomie et son écologie, la Foresterie Analogue et Eco Lanka :

Les voix de la jungle (http://geographiesenmouvement.blogs.liberation.fr/2018/12/27/sri-lanka-1-les-lois-de-la-jungle/)

Le Kithul, édulcorant du futur (http://geographiesenmouvement.blogs.liberation.fr/2018/12/29/sri-lanka-2-le-kitul-edulcorant-du-futur/)

Sri Lanka, saveurs et savoirs (http://geographiesenmouvement.blogs.liberation.fr/2018/12/31/sri-lanka-3-saveurs-et-savoirs/)

Sri Lanka, un pays dévasté par le thé (http://geographiesenmouvement.blogs.liberation.fr/2019/01/02/sri-lanka-4-le-desastre-environnemental-du-et-la-foret-analogue/)

Sri Lanka, le tourisme est-il dangereux ? (http://geographiesenmouvement.blogs.liberation.fr/2019/01/05/sri-lanka-5-le-tourisme-est-il-dangereux-par-nature/)