Genipapo Tatouage éphémère


liquide
liquide

Tatouage éphémère de Genipapo Sateré Mawé d’Amazonie du Brésil.

Le mythe :

Au temps des Dieux, une violente épidémie faisait rage, d’une  maladie dont on ne connaissait pas la cure. Les Anciens  cherchèrent comment guérir cette maladie et firent de nombreux  essais, testant tous les types de fourmis en quête d’effets  bénéfiques. En faisant ces recherches, ils rencontrèrent un tatou,  “Mypynokuri”, qui indiqua aux Anciens que les fourmis qu’ils  avaient testées ne pouvaient guérir la maladie, mais qu’il  connaissait la fourmi capable de le faire grâce à son venin : la  Tucandeira.

Le rituel :

La Tucandeira est un rituel initiatique pour les jeunes hommes  Sateré Mawé et marque leur passage de l’adolescence à l’âge  adulte. Avant de le vivre, ces derniers doivent adopter un régime  spécial, ne peuvent aller dans la forêt, ni se baigner dans la rivière  afin de se préserver. Ce rituel prend la forme d’une fête, pour  laquelle de nombreux préparatifs sont réalisés – Warana,  nourriture, chants, musique – et au cours de laquelle les jeunes  hommes mettent leurs mains dans deux “luvas” tressées de paille,  qui contiennent des fourmis Tucandeiras au venin très puissant.  Ce rituel, bien que très douloureux, doit leur assurer une  croissance rapide, renforcer leur système immunitaire, leur  permettre d’être de bons pêcheurs et de bons archers.

Le Mode d’emploi :

1. Utilisez le bâton fourni ou un pinceau pour dessiner sur la peau.

2. Vérifiez que la zone soit propre, sèche, idéalement sans pilosité.

3. De préférence se tatouer après une douche et laissez sécher.

4. En cas de coulure laver immédiatement à l’eau froide.

5. Pour une couleur plus intense n’hésitez pas à repasser 2 à 3 fois les jours suivants.

Votre tatouage durera une dizaine de jours de manière naturelle.

Sergio Garcia Warà, Président du Consortium des Producteurs Sateré Mawé (CPSM)